Santé et immunité des équidés

Prix 12,99 € Offre de lancement


Paiement sécurisé Voulez-vous vous faire livrer le ? Commandez le dans les 15 personnes regardent actuellement ce produit ! Il y a 8 commandes en cours

Hippo – Pour une meilleure santé et immunité des équidés

 

Solution de traitement spécifique pour les chevaux et équidés.

 

Cette solution est un nettoyant prêt à l’emploi et ne nécessite aucun activateur.

 

Pour quels traitements ?

La moisissure chez les équidés, et particulièrement les chevaux, provient des fèces et a souvent un impact sur le crapaud. Les bactéries des matières fécales pénètrent souvent dans la couche tissulaire molle de la sole et l’endommagent. Le crapaud pose un vrai problème chez les chevaux qui ont des talons contractés et une petite fourchette étant donné que les excréments s’y amassent très facilement. Le crapaud est une dégénérescence de la couche externe de la fourchette qui se manifeste par le ramollissement du sabot qui émet une odeur désagréable.
90 % des chevaux sont atteints d’infections de la fourchette et de la ligne blanche. Cette solution va permettre d’éliminer levures et champignons kératinophages qui sont à la base de ce problème.

Ces infections, couramment désignées « pourriture profonde de la fourchette » sont douloureuses, obligent le cheval à poser la pince en premier au lieu du talon et l’empêchent de se propulser naturellement. Ce symptôme est si répandu chez les équidés, qu’il est même considéré comme faisant partie de l’anatomie équine et est connu sous le nom de « lacune médiane ». C’est très probablement ce problème qui est à la base de la naissance du ferrage, soulevant la fourchette du sol pour dissimuler le problème de sensibilité.
Sur les plaies, quelles que soient leur origine, on peut constater après pulvérisation une cicatrisation plus rapide et une régénération de la structure et des cellules de l’épiderme.
Le traitement des plaies, traumatiques ou chirurgicales des équidés, connait globalement les mêmes règles chez les bovins que chez les autres espèces domestiques. Si le facteur esthétique de l’évolution de ces plaies est loin d’être déterminant chez les bovins, le praticien doit toutefois savoir prévenir et traiter leurs complications, qui peuvent avoir des répercussions graves sur l’animal.

  • Renforce l’immunité des chevaux
  • Pour les sabots et fourchettes
  • Plaies bénignes
  • Apport dans la nourriture/boisson/foin.
  • Facilite la digestion et l’assimilation des aliments
  • Redonne un poil plus sain et brillant

 

Composition

La répartition entre Bactéries lactiques, levures, bactéries issues de la photosynthèse font la richesse et la qualité d’action complète de cette solution. Une solution composée de 16 familles de micro organismes fermentés, de photosynthèse non génétiquement modifiés, complété avec différentes plantes et extraits naturels.

Cette solution est conçue et fabriquée en France. Toutes les composantes sont garanties sans OGM, non génétiquement modifiées et exemptes de micro-organismes pathogènes, conformément à la directive européenne 2000/ 54/ CE.

 

Bactéries lactiques

Lactobacillus casei et lactobacillus plantarum : probiotique utilisé pour certains traitements intestinaux.

Lactobacillus delbrueckii : transforme le glucose.

Lactobacillus fermentum : probiotique efficace dans la fermentation alimentaire.

Lactobacillus acidophilus, lactobacillus bulgaricus : dans les intestins et dans la bouche des mammifères, contribue à la tolérance à l’acidité.

Lactobacillus buchneri, lactococcus diacetylactis : se retrouve fréquemment dans les aliments animaux pour une meilleure assimilation.

Lactococcus lactis, streptococcus lactis présente dans les végétaux, appareil génital féminin, certains poissons, protège des pathogènes souvent anaérobie et aérotolérante.

Leuconostoc pseudomesenteroides subsp. lactis biov. :

Diacetyllactis : anaérobie aérotolérante, porte des gênes facilitant l’adaptation à l’environnement, métabolise les citrates.

Leuconostoc pseudomesenteroides : dans le lait, les végétaux, le sang humain et la microflore des champs cultivés naturellement.

Bifidobacterium animalis : anaérobie, présente dans les intestins des mammiferes y compris humains, de la famille des probiotiques.

Bifidobacterium bifidum : produit des bactéries luttant contre les pathogènes

Bifidobacterium longum : Action spécifique contre l’escherichia coli et contre la grippe

Streptococcus thermophilus métabolise les sucres, récupère l’énergie dans les carbones et se reproduit donc très bien.

 

Levures

Saccharomyces cerevisiae (levure de bière) : Levure très utilisée pour le pain, transforme le glucose en dioxyde de carbone.

Bacillus subtilis Source d’nezymes pour nourrir les autres amylases, les spores résistent à des conditions extrèmes

Natto : bactéries de la rhizosphère, source d’nezymes pour nourrir les autres amylases, les spores résistent à des conditions extrèmes.

Candida utilis. : Acides aminés riches en protéines.

 

Bactéries de photosynthèse

Rhodopseudomonas palustris : permet de réduire les odeurs dans les lisiers ou les milieux graisseux, se développe avec ou sans oxygène.

Rhodopseudomonas sphaeroides : S’adapte aux changements environnementaux, bactérie de photosynthèse, on la retrouve dans les plantes vertes.

 

Actinomycètes

Streptomyces albus, stre. : Protéine.

.

Autres composantes et plantes fermentées

Nutriments, extraits naturels.

Guide d’utilisation

A utiliser sur un tampon d’ouate/chiffon pour les plaies, nettoyer correctement les fourchettes à l’eau et imprégner avec une brosse ou un chiffon l’ensemble de la surface à traiter avec la solution Hippo.

Pour les sabots et les fourchettes, grattage et nettoyage du sabot à l’aide d’une brosse, puis à l’aide d’un pulvérisateur ou d’un chiffon, appliquer Hippo dilué à 10 à 15% dans une eau neutre.

Sur les plaies, utiliser Hippo pur sur un tampon de ouate, et tamponner largement et généreusement la plaie.

Dans la nourriture, diluer de 2 à 5% avec de l’eau pure, sur les granulés ou la nourriture en mélangeant. Les granulés doivent rester ferme et garder leur structure afin de ne pas former une bouillie.

Sur le foin, les litières, les paillages et lex boxes, pulvériser Hippo dilué de 2 à 5% avec de l’eau pure. Facilite la digestion et l’assimilation de la nourriture, et Améliore et renforce considérablement les fonctions digestives et la flore intestinale, élimine les odeurs.

Dans l’eau de boisson, ajouter 2% de Hippo.

 

Contre-indications

Aucune contre-indication pour l’environnement ou le vivant. Aucun risque en cas d’inhalation ou d’ingestion accidentelle. Pas de risque de surdosage avec cette solution naturelle.

 

Conservation

Ne jamais oublier qu’étant composé d’organismes vivants, il est nécessaire de bien tenir compte de ces paramètres pour conserver les micro organismes en bonne santé et que leur siciparisation puisse redémarrer sitôt le produit mis en situation.

Cette version est composée (entre autres) de bactéries aérobies et anaérobies.

Pour les bouteilles de 1 litre, après ouverture, cette solution doit être consommée dans les 10 à 15 jours maximum. L’entrée d’air dans la bouteille va contrarier le développement des bactéries anaérobies.

Le conditionnement en Push-Up évite ces problèmes, la conservation est de 3 à 6 mois (pas d’entrée d’air parasite).

A conserver à l’abri de la lumière, à une température comprise entre 8 et 30°.

 

Recommandations
  • A utiliser dans une eau sainene contenant ni chlore ni résidus de produits chimiques !

 

Pour tout autre renseignement commercial ou technique, n’hésitez pas à nous contacter par chat, par mail our par téléphone aux coordonnées indiquées au bas de cette page