Traitement fosse septique et canalisations

Traitement fosse septique et canalisations

Prix 10,99 € Offre de lancement


Paiement sécurisé Voulez-vous vous faire livrer le ? Commandez le dans les 15 personnes regardent actuellement ce produit ! Il y a 8 commandes en cours

Fosse septique et canalisations – Purga

 

Cette solution est prête à l’emploi et ne nécessite aucun activateur.

 

Pour quelles actions ?

  • Eliminer les odeurs
  • Transformer les boues et résidus graisseux

Purga transforme les boues et graisses en rompant les chaines carbonées, par exemple, afin qu’elles soient dissoutes entièrement donc plus facilement traitables en usine de traitement des eaux de votre fosse septique.

 

Composition

La répartition entre Bactéries lactiques, levures, bactéries issues de la photosynthèse font la richesse et la qualité d’action complète de cette solution. Une solution composée de 16 familles de micro organismes fermentés, de photosynthèse non génétiquement modifiés, complété avec différentes plantes et extraits naturels.

Cette solution est conçue et fabriquée en France. Toutes les composantes sont garanties sans OGM, non génétiquement modifiées et exemptes de micro-organismes pathogènes, conformément à la directive européenne 2000/ 54/ CE.

 

Bactéries lactiques

Lactobacillus casei et lactobacillus plantarum : probiotique utilisé pour certains traitements intestinaux.

Lactobacillus delbrueckii : transforme le glucose.

Lactobacillus fermentum : probiotique efficace dans la fermentation alimentaire.

Lactobacillus acidophilus, lactobacillus bulgaricus : dans les intestins et dans la bouche des mammifères, contribue à la tolérance à l’acidité.

Lactobacillus buchneri, lactococcus diacetylactis : se retrouve fréquemment dans les aliments animaux pour une meilleure assimilation.

Lactococcus lactis, streptococcus lactis présente dans les végétaux, appareil génital féminin, certains poissons, protège des pathogènes souvent anaérobie et aérotolérante.

Leuconostoc pseudomesenteroides subsp. lactis biov. :

Diacetyllactis : anaérobie aérotolérante, porte des gênes facilitant l’adaptation à l’environnement, métabolise les citrates.

Leuconostoc pseudomesenteroides : dans le lait, les végétaux, le sang humain et la microflore des champs cultivés naturellement.

Bifidobacterium animalis : anaérobie, présente dans les intestins des mammiferes y compris humains, de la famille des probiotiques.

Bifidobacterium bifidum : produit des bactéries luttant contre les pathogènes

Bifidobacterium longum : Action spécifique contre l’escherichia coli et contre la grippe

Streptococcus thermophilus métabolise les sucres, récupère l’énergie dans les carbones et se reproduit donc très bien.

 

Levures

Saccharomyces cerevisiae (levure de bière) : Levure très utilisée pour le pain, transforme le glucose en dioxyde de carbone.

Bacillus subtilis Source d’nezymes pour nourrir les autres amylases, les spores résistent à des conditions extrèmes

Natto : bactéries de la rhizosphère, source d’nezymes pour nourrir les autres amylases, les spores résistent à des conditions extrèmes.

Candida utilis. : Acides aminés riches en protéines.

 

Bactéries de photosynthèse

Rhodopseudomonas palustris : permet de réduire les odeurs dans les lisiers ou les milieux graisseux, se développe avec ou sans oxygène.

Rhodopseudomonas sphaeroides : S’adapte aux changements environnementaux, bactérie de photosynthèse, on la retrouve dans les plantes vertes.

 

Actinomycètes

Streptomyces albus, stre. : Protéine.

.

Autres composantes et plantes fermentées

Nutriments, extraits naturels.

 

Guide d’utilisation

Les quantités sont indiquées pour 3 m3 ou 3.000 litres. Pour un logement de 3 à 5 pièces, la norme impose une fosse septique de 3 m3Pour un logement de 6 pièces, la norme impose une fosse septique de 4 m3Pour un logement de 7 pièces, la norme impose une fosse septique de 5 m3etc…

Ajustez les quantités de Purga indiquées ci-dessous en fonction de la taille de votre cuve.

  1. Pour le démarrage, mélanger 3 litres de Purga dans 15 litres d’eau pure.
  2. Verser 50% de la préparation obtenue directement dans la fosse. Les reste de la préparation doit être versée dans les conduits d’évacuation d’eau de la maison : éviers, lavabos, douches, baignoires, etc… Ce processus vous permettra d’assainir, à terme les conduites d’eau.
  3. Toutes les 2 semaines, mélanger 30 cl de Purga dans 1 litre d’eau pure. Verser cette préparation de la même manière que au point “2” dans les conduits d’évacuation d’eau.

Attention : dans le cas d’un traitement anti-biotique (ou tout autre traitement chimique) d’une ou plusieurs personnes du foyer, les micro-organismes vivants et présents dans la fosse peuvent être détruits. Il est nécessaire dans ce cas d’attendre une semaine après la fin du traitement en cours de la ou des personnes, et redémarrer ensuite le processus à la phase 1.

Cette solution est exempte de micro-organismes pathogènes conformément à la directive européenne 2000/ 54/ CE.

 

Contre-indications

Aucune contre-indication pour l’environnement. Aucun risque en cas d’inhalation accidentelle. Pas de risque de surdosage avec cette solution naturelle.

 

Conservation

Ne jamais oublier qu’étant composé d’organismes vivants, il est nécessaire de bien tenir compte de ces paramètres pour conserver les micro organismes en bonne santé et que leur siciparisation puisse redémarrer sitôt le produit mis en situation.

Cette version est composée (entre autres) de bactéries aérobies et anaérobies.

Pour les bouteilles de 1 litre, après ouverture, cette solution doit être consommée dans les 10 à 15 jours maximum. L’entrée d’air dans la bouteille va contrarier le développement des bactéries anaérobies.

Le conditionnement BIB ou Push-Up évite ces problèmes, la conservation est de 3 à 6 mois (pas d’entrée d’air parasite).

A conserver à l’abri de la lumière, à une température comprise entre 8 et 30°.

 

Recommandations
  • Si possible, éviter les détergents chimiques, désinfectants (eau de javel, etc…)